en ligne

Il y a actuellement 1 utilisateur et 5 invités en ligne.

Psychothérapie

Cabinet Hypnose Ericksonienne Marseille EMDR-IMO & Psychohérapies Brèves 13 Laurence ADJADJ-BORLA

Laurence ADJADJ-BORLA, Hypnose à MarseilleCabinet d'Hypnose Ericksonienne, EMDR-IMO de Marseille.

Formation Institut Emergences Rennes Dr Claude VIROT, Institut Membre de la Confédération Francophone d'Hypnose et Thérapies Brèves

Hypnose Thérapeutique

EMDR - IMO Intégration par les Mouvements Oculaires, Certifiée par Danie Beaulieu

Psychologie Clinique Paris 8

Membre du Collège d'Hypnose de Paris

Sur RDV

 

Contacter ce therapeute


Page du Thérapeute sur Médecines Intégratives



Proche de la rue Montgrand, et du Metro Préfecture

Hypnose à Marseille
Cabinet d'Hypnose Ericksonienne de Marseille. Laurence ADJADJ-BORLA
57, rue Paradis
Marseille 13006
France
Téléphone: 06 15 21 12 59
43° 17' 30.3828" N, 5° 22' 39.3924" E

Le Collège d'Hypnose Ericksonienne de Paris sera présent au 7ème Forum d'Hypnose et Thérapies Brèves de Biarritz

7ème Forum d'Hypnose & Thérapies Brèves Biarritz 2011




Le Collège d'Hypnose Ericksonienne de Paris sera bien entendu présent à ce forum qui s'annonce merveilleux.

 

Nous serons heureux d'y retrouver entre autres:
Aïm Philippe: psychiatre, psychothérapeute, hypnothérapeute
Bardot Éric: dialogue hypnothérapique
Becchio Jean : hypnose au service du changement
Bellet Patrick : hypno botanique ou de la nature végétale de l'hypnose
Doutrelugne Yves : à la croisée des chemins, choisir de changer ou non
Faymonville Marylise : Expérience des groupes d'apprentissage de l'auto hypnose dans une unité douleur
Fischer Hervé : Harry Potter a grandi
Garden Brèche (en équipe): Initiation pratique aux techniques d’Ernest Rossi
Gomez Henri : groupe de paroles en alcoologie : comment distinguer les fourmis entre les aiguilles de pin
Halfon Yves : demain, c’est aujourd’hui
Martineau Wilfrid : la dépression, stratégie adaptative du thérapeute
Mégglé Dominique : mixité thérapeutique ?
Mick Gérard, Franzetti G. : fibromyalgie et HTSMA: relire le sens d'une situation douloureuse chronique
Puichaud Jacques : neuroscience et hypnose
Servillat Thierry, Chiffoleau P. : oser ne pas saisir. Hypnose, thérapies brèves, entre Orient et Occident
Vallée Alain : sentiment, émotion, et autres conseils simples
Virot Claude : « et ma voix t’accompagnera, Erickson, un thérapeute quantique »
Wood Chantal : hypnose et membre fantôme chez l'enfant
Jean Clottes, préhistorien: l'art de la transe -avec le Dr Isabelle Celestin Lhopiteau
Dr Thierry Janssen, chirurgien et psychothérapeute et auteur
Dr Camillo Loriedo, président de l’International Society of Hypnosis : hypnose du couple et de la famille
Pr Lionel Naccache, neuroscientifique : « à propos de quelques mécanismes de la conscience »
Pr Gérard Ostermann, agrégé de thérapeutique, spécialiste d’addictologie
Dr Bertrand Piccard, « savanturier » (présence sous réserve météorologiques) : «réflexions récentes »
Pr Pierre Rainville, neuropsychologue, chercheur canadien
Térésa Robles, anthropologue, fondatrice de l’IMHE du Mexique
Joël de Rosnay, scientifique : « le cerveau n’est pas ce que l’on croît »

... que du beau monde, scientifiques, directeurs des instituts milton erickson de France et d'Europe, ...

Formation en Hypnose à Paris
 

Dr LELARGE Elise

Formation Hypnose Ericksonienne à Nantes RezéPsychiatre, Psychothérapeute, Hypnothérapeute à Nantes-Rezé 44000

Ancienne assistante des hôpitaux de Nantes.

Activité libérale de psychothérapie au CITI - Centre Interdisciplinaire de Thérapie Intégrative.

Conférencière aux Congrès et Forums de la Confédération Francophone d'Hypnose et Thérapies Brèves.

Enseignante à l'Institut Milton H. Erickson de Rezé (banlieue de Nantes)

Consultations Individuelles et Groupes.

Consultations Couples et Familles.

Accompagnement des maladies physiques.

Psychiatrie de liaison dans l'unité d'évaluation et de traitement de la douleur du Centre Catherine de Sienne, aux Nouvelles Cliniques Nantaises et à la Croix Rouge Française à Nantes.
 


Autohypnose et Colopathie Fonctionnelle.
Dr Elise Lelarge et Dr Thierry Servillat, médecins psychiatres

Dr Servillat Dr Lelarge

Congrès Hypnose et Douleur.
Quiberon 2012
CFHTB Confédération Francophone d'Hypnose et Thérapies Brèves



Quand le gastroentérologue averti adresse au psychiatre, spécialiste de techniques de gestion de la douleur. Les phénomènes idéomoteurs, tels que les a développé Ernest Rossi, sont utilisés comme métaphore du problème fonctionnel digestif.

L’apprentissage de l’autohypnose, et son efficacité dans la douleur abdominale, ouvre la porte de la thérapie.

Le patient métabolise, s’entraine, réussi, découvre, s’autonomise.

Il annule sa nième fibro/coloscopie de contrôle la veille de l’examen ! Il va probablement bientôt mourir… et alors ? Il fait face… et survit. Contre toute attente ?

Objectifs :
• Savoir introduire l’utilité de l’autohypnose
• Présentation de différentes techniques d’autohypnose


 


 

 



CITI - Centre Interdisciplinaire de Thérapie Intégrative
15, Avenue Louise Michel
Rezé 44400
France
Téléphone: 02.40.40.32.15
47° 11' 17.3292" N, 1° 32' 58.5204" W

AUDRAIN-SERVILLAT Bernadette

Hypnose à Nantes RezéHypnose Ericksonienne, Thérapies Brèves

Psychothérapeute, Diplômée de l'Université de Nantes.

Activité libérale de consultation de psychothérapie au CITI, Centre Interdisciplinaire de Thérapie Intégrative

Intervenante dans le cadre du Réseau Diabète 44

Animatrice de groupes de paroles à l'Unité de Soins Palliatifs du CHU de Nantes.

Chargée d'Enseignement à l'Institut Milton H. Erickson de Rezé

Intervenante aux Congrès d'Hypnose & Thérapies Brèves.

Publie régulièrement dans la Revue Hypnose & Thérapies Brèves


Hypnose et Thérapies Brèves

Revue Hypnose & Thérapies Brèves n°19
http://hypnose.tm.fr/hypnose-therapies-breves-n19-2010-2011/

« L’infini au jour le jour. L’univers hétérogène du quotidien en soins palliatifs » L’accompagnement des personnes en fin de vie et ses conséquences sur le soignant. Jean-Pierre Courtial, Bernadette Audrain-Servillat, Pierre-Henry Garnier.

Dans le service de Soins palliatifs d'un grand CHU les risques pour le soignant sont majeurs. Celui-ci ne peut évidemment être seul. L'institution d'une équipe, nécessaire, présente dans ce domaine des particularités importantes et pleines de paradoxes.
Première partie: Problèmes posés par les soins palliatifs.
Réponses initiales. La réalité de la pratique de l'accompagnement des personnes en fin de vie est souvent loin d'être paisible, d'être cette succession d'étapes qu'il suffirait de suivre.

Revue Hypnose & Thérapies Brèves n°20Hypnose & Thérapies Brèves N°20

http://hypnose.tm.fr/revue-hypnose-therapies-breves-fevrier-mars-avril-2011/
“L'infini au jour le jour. L'utilisation de l'hypnose et de l'intervention systémique en soins palliatifs." (Bernadette Audrain-Servillat, Jean-Pierre Courtial, Pierre-Henry Garnier)

En prolongement du dossier thématique "Hypnose et Institutions", la deuxième partie de l'article sur l'Unité de Soins Palliatifs du CHU de Nantes montre comment son équipe se voit pour pouvoir agir dans une perspective systémique et hypnotique.
2ème partie:
Place de l'hypnose et de l'intervention systémique.
Les tensions familiales au moment de la fin de vie et au sein de l'ensemble constitué par les soignants et les familles sont nombreuses et fortes et peuvent nécessiter le recours à des pratiques systémiques et à l'hypnose...


Contactez cette thérapeute

 
Centre Interdisciplinaire de Thérapie Intégrative
15, Avenue Louise Michel
Rezé 44400
France
Téléphone: 02.40.40.32.15
47° 11' 17.3292" N, 1° 32' 58.5204" W

YOU Diana

Diana You, Hypnose Ericksonienne Lyon Vénissieux

Hypnothérapeute
Psychothérapie
Thérapie Brèves
EMDR-IMO
Sexologue Clinicienne
Infirmière DE de formation de base.

Formation en Hypnose Ericksonienne à Biarritz à l'Institut Milton H. Erickson de Biarritz. Dr Espinoza, Dr Hughes Honoré.

Formation avec Joelle Mignot , les "vendredis hypno-sexo", et avec l'Institut Milton H. Erickson de LYON

Formation en IMO, Intégration par les Mouvements Oculaires avec Danie Beaulieu.

L’ensemble de la pathologie sexuelle de l’homme et de la femme peut être prise en charge avec principalement :

Chez l’homme : les troubles de l’érection, de l’éjaculation, et de la libido..

Chez la femme : Vaginisme, anorgasmie, dyspareunie, trouble de la libido..

Exerce à Lyon et à Vénissieux
 

Groupe Hospitalier Les Portes du Sud
2, avenue du 11 Novembre 1918
Vénissieux 69200
France
Téléphone: 06 42 41 18 72
45° 41' 20.3064" N, 4° 51' 53.6184" E

Thérapie par EMDR

therapie EMDR Evelyne JOSSEAvant son intervention au sein de l'Institut Milton Erickson Nice Côte d'Azur "Apport de l’hypnose dans le traitement du traumatisme." nous présentons Evelyne JOSSE, dans une interview de Marie-Françoise Dispa pour equilibre-magazine.be

Il y a vingt-cinq ans, l’EMDR faisait rire; aujourd’hui, elle fait la différence. Très décriée à ses débuts, cette thérapie « pour l’angoisse, le stress et les traumatismes », qui soigne l’esprit en faisant bouger les yeux, est désormais mieux acceptée par le monde psy.


Californie, 1987. Une jeune femme se promène dans un parc. La tête pleine de « ces petites pensées négatives qu’on remâche sans arriver à les digérer », elle suit machinalement du regard les enfants qui jouent, les couples enlacés, les escadres de canards sur le lac. Et, tout à coup, elle constate que ses préoccupations ont disparu « toutes seules », laissant la place à une sérénité teintée de bonne humeur. Une autre aurait attribué ce phénomène aux vertus conjuguées du grand air et de l’exercice et n’y aurait plus pensé. Mais Francine Shapiro n’est pas n’importe qui. Doctorante en psychologie, elle a l’habitude de se servir d’elle-même comme d’un « laboratoire pour mes recherches corps-esprit ». Tout en continuant à marcher, elle entreprend donc de s’observer attentivement. Aucun doute: plus elle bouge les yeux de gauche à droite et inversement, plus ses problèmes s’estompent. Et, quand elle tente de se refocaliser volontairement sur eux, ils ont perdu leur charge émotionnelle négative!

Bonne digestion
C’est ainsi qu’est née l’EMDR, EyeMovement Desensitization and Reprocessing ou Désensibilisation et Reprogrammation par les Mouvements Oculaires. « Le fonctionnement de cette technique thérapeutique n’est pas encore entièrement élucidé, parce que la neurophysiologie du cerveau reste en
partie mystérieuse, explique la psychologue Evelyne Josse, responsable du comité Communication pour EMDR-Belgique.

Mais une chose est sûre: l’EMDR reproduit les mouvements oculaires rapides qui surviennent spontanément pendant le sommeil paradoxal ou sommeil de rêve, le stade du sommeil où sont traités et « digérés » les événements vécus pendant la journée. » Notre cerveau possède en effet un système naturel de guérison qui nous permet de surmonter les difficultés quotidiennes en les re-traitant dans notre cortex préfrontal, siège du raisonnement. Face à certaines expériences traumatisantes, toutefois, ce mécanisme peut s’enrayer. «

L’information relative à cette expérience est alors stockée dans notre cerveau émotionnel, au niveau de l’hippocampe et de l’amygdale, où elle reste comme enkystée, hors d’atteinte de notre cerveau rationnel, explique Evelyne Josse. Et, dans le réseau de mémoire dysfonctionnel ainsi créé, il suffit d’un rien – une rencontre, un sentiment d’impuissance, voire un simple symptôme physique comme l’accélération des battements cardiaques, par exemple – pour réactiver les émotions liées à l’expérience traumatisante, au point de perturber la qualité de vie et parfois l’équilibre psychique de la personne. »

therapie emdr


Scepticisme
Le rôle de l’EMDR est de débloquer la situation en amenant le patient à revivre, dépasser et retraiter le traumatisme, jusqu’à ce qu’il puisse le classer à sa juste place dans l’album de sa vie, au lieu de se laisser envahir par lui. « Les mouvements oculaires ne sont d’ailleurs pas indispensables, précise Evelyne Josse. L’important est que la stimulation soit bilatérale. Des tapotements sur les mains ou les genoux, ou bien des bips sonores dans une oreille puis dans l’autre, se sont révélés tout aussi efficaces. » Mais, quelle que soit la forme de stimulation choisie, peu de patients sont conquis d’emblée. « J’étais très sceptique, avoue Isabelle, 36 ans, dont la personnalité avait été transformée par un viol subi à l’âge de 17 ans. Je n’avais pas voulu consulter de thérapeute, j’étais persuadée de pouvoir m’en sortir seule, mais j’étais devenue très agressive.

Et, après mon mariage, il y a deux ans, cette agressivité s’est tellement exacerbée que la séparation nous est bientôt apparue comme la seule solution possible. Sur l’insistance de mon mari, cependant, nous sommes allés voir un thérapeute de couple. C’est lui qui m’a recommandé l’EMDR. Nous avons fait quatre ou cinq séances, au cours desquelles, à travers des séries successives de mouvements des yeux, j’ai dû revivre le viol, à plusieurs reprises, de façon chaque fois différente. Je me sentais un peu ridicule, comme une petite fille à qui on demande de refaire sans cesse le même dessin sur une feuille blanche.

Seulement, je reconnais que ça a marché. Pas à 100%, mais j’ai réussi à prendre mes distances par rapport au passé, et je me suis beaucoup adoucie. Désormais, je parviens à parler de ce qui m’est arrivé, ce que je ne faisais jamais autrefois. Et mon mari et moi sommes toujours ensemble... »

GrandsT, petitsT
Que soigne l’EMDR? Avant tout, selon l’expression de Francine Shapiro, « les grands T » (pour « traumas): guerre, viol, accident, agression... Mais elle s’applique aussi aux « petits T » – les traumas de la vie quotidienne: deuil, divorce, perte d’emploi, violence conjugale, harcèlement... « Suite à un harcèlement moral au travail, j’étais très angoissée et j’avais énormément grossi, raconte Suzanne, 52 ans. Mon généraliste m’a conseillé l’EMDR. Au début, je ne pensais qu’au harcèlement, mais, pendant les mouvements oculaires, d’autres images me sont venues: des épisodes de mon enfance que j’avais complètement occultés, un problème d’alcoolisme, des abus sexuels aussi.

La question du harcèlement a été vite réglée: aujourd’hui,même quand je suis en face de la personne qui m’a fait ça, je ne ressens plus rien. Mais je continue les séances, à raison d’une par semaine depuis six mois, car j’ai l’impression qu’elles opèrent dans mon cerveau un véritable grand nettoyage. Non seulement j’ai réussi à me reconstruire, mais j’ai recommencé à évoluer! » Contrairement aux idées reçues, en effet, l’EMDR, bien que faisant partie des thérapies brèves, ne résout pas toutes les difficultés... en un clin d’oeil.

Pour transformer les croyances bloquantes et polluantes suscitées par le traumatisme – « je suis impuissant », « je suis coupable », « je n’ai pas le choix » – en pensées et sentiments positifs – « je suis capable dem’en sortir », « je réalise que ce n’était pasma faute », « c’est à moi de choisir ma vie » – il faut plus ou moins longtemps, selon la complexité de l’histoire du patient.

Bien utilisée, la thérapie EMDR peut donc faire sauter le blocage qui empêche « le mouvement naturel vers la santé », cher à Francine Shapiro. Toutefois, « il serait malhonnête de dire que l’EMDR fonctionne toujours rapidement, et aussi qu’elle fonctionne avec tout le monde, conclut Evelyne Josse. Ce n’est pas de la magie, mais une technique qui apporte des modifications au niveau de la neurophysiologie du cerveau.»

Source: http://www.resilience-psy.com/spip.php?article170

http://www.hypnose-ericksonienne.org/Apport-de-l-hypnose-dans-le-traitement-du-traumatisme-Institut-Milton-Erickson-Nice-Cote-d-Azur_a389.html


Les conduites pré-prostitutionnelles chez les adolescents. par Evelyne JOSSE

https://plus.google.com/u/0/105631482374888089255/posts/3ZCtDzx8yag

Société hypersexualisée, les conséquences sur la sexualité